Aspect qualitatif

Dans un écosystème, les différentes communautés sont en équilibre entre elles et avec le milieu, chaque organisme présentant des exigences particulières par rapport aux différents facteurs du milieu.

Mais cet équilibre est fragile. Les modifications d'une ou plusieurs caractéristiques du milieu peuvent rompre cet équilibre. En effet, les organismes vivants sont sensibles à une large gamme d'impacts (physiques, chimiques, biologiques) et vont réagir de façon plus ou moins spécifique, et plus ou moins graduée, aux perturbations subies par les hydrosystèmes, qu'elles soient chroniques ou ponctuelles, d'origine chimique ou physique. Certaines espèces vont disparaître, d'autres se développer et un nouvel équilibre s'instaure.

Ainsi puisque les pollutions peuvent modifier ou détruire la faune et la flore, il est possible inversement de prouver l'existence de pollutions à partir de l'étude de communautés animales et végétales.

La vie aquatique n'est pas assurée de façon harmonieuse si toute une micro et une macroflore, une micro et une macrofaune ne sont pas préservées. Le poisson, pour vivre normalement, a besoin d'une certaine qualité d'eau que peut garantir l'autoépuration (due aux bactéries), de nourriture (importance fondamentale de toute la petite faune d'invertébrés de fond), d'abri (rôle majeur de la végétation), des zones de reproduction et de frais préservées (graviers non colmatés par des dépots pour les salmonidés par exemple ...).

L'atteinte de quelques-uns seulement de ces maillons peut perturber tout l'édifice et indirectement la survie du poisson d'où la necessité d'une approche globale.

Sous rubriques:

Département de la Haute-Loire
FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Département de la Haute-Loire FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
adresse: http://www.ode43.fr/index.php?page=141

Médias

Lac du Bouchet

http://www.ode43.fr/media.php?id=1158

Téléchargement