Le Pâtural de Lachamp à Landos

Le Pâtural de Lachamp se situe en tête d'un des bassins d'alimentation du Marais de Ribains ou Narces de Landos par le biais d'un ruisseau. Il constitue une transition migratoire entre les Narces de la Sauvetat et le Marais de Ribains. Actuellement plusieurs fossés le drainent.

Faune et Flore

Intérêt faunistique:

Son intérêt faunistique est très faible au regard des potentialités, car le Pâtural perd son eau trop rapidement au printemps du fait du drain.

  • 1 seule espèce de libellule rencontrée : la Libellule à quatre taches qui se reproduit sur le site.
  • 4 espèces d'oiseaux ont été inventoriées dans la zone humide dont 2 nicheuses : le Tarier des prés et le Pipit farlouse. A observer également le Canard colvert et la Pie-grièche grise.

Intérêt floristique:

Le diagnostic réalisé en 2001 révèle un réel intérêt floristique avec une diversté des groupements végétaux hygromorphes, dont certains témoignent d'un milieu tourbeux ancien, ce qui est assez peu courant sur les zones étudiées. L'intérêt floristique a néanmoins très certainement régressé du fait de la baisse du niveau d'eau, suite à la réalisation des rases, mais il pourrait rapidement retrouver sa spécificité si l'eau était maintenue dans la zone humide.

Carte de végétation:

Pour consulter la carte de la végétation du site, cliquez sur l'image ci-dessous:

Objectif

Objectifs de gestion et opérations proposées:

  • Installer un système de vannage à la jonction des fossés en amont de l'exutoire, avec peut-être un léger surcreusement à l'amont de l'ouvrage pour retenir l'eau le plus longtemps possible au cours de l'année (sous réserve des conclusions des analyses plus fines qui seront faites juste avant les travaux). Une cote maximale et des règles de gestion seront définies dans le cadre d'une convention et les tranchées en eau seront balisées.
  • Maintenir le pâturage, voire la fauche, autour de la zone humide, qui contribue à la diversité biologique du site.
  • Gérer le développement des saules pour éviter la colonisation du Pâtural.
  • Conserver le réseau de murets à la périphérie de la zone humide qui constitue des refuges pour les populations de batraciens en particulier.
  • Décaper éventuellement quelques plaquettes (à titre expérimental) sur la ceinture à Canche cespiteuse.
  • Gérer le développement des saules pour éviter la colonisation du Pâturel.
  • Poursuivre le travail de connaissance du site par des inventaires sur les espèces de la flore et de la faune, par des suivis des niveaux d'eau, etc.
  • Mise en place d'échelle limnimétrique.

Pour plus d'informations, cliquez sur la carte ci-dessous:

Cette zone humide a fait l'objet de travaux de restauration et de suivis scientifiques.

Département de la Haute-Loire
FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Département de la Haute-Loire FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
adresse: http://www.ode43.fr/index.php?page=202

Plan

Téléchargement