Le Pié du Roi à Cerzat

Le site du Pié du Roi s'étend sur 0,66 hectares à une altitude de 639 mètres, sur la commune de Cerzat. L'ENS du Pié du Roi est situé à environ 600 mètres de l'ENS du Lassou. Cette zone humide est caractérisée par sa formation à Jonc des tonneliers qui colonise une grande partie du site et qui est bien visible depuis le chemin. La commune est propriétaire de la zone humide.

La zone humide collecte les eaux d'un bassin versant de 18 hectares principalement composé de boisements et de cultures. La zone humide est alimentée par les eaux de ruissèlement.

Flore patrimoniale

76 espèces différentes ont été observées au droit du site du Pié du Roi, parmi celles-ci 7 espèces sont patrimoniales soit par leur statut au regard de la Liste Rouge d'Auvergne, soit par leur rareté.

L'Oenanthe aquatique (Oenanthe aquatica) est une plante hémicrytpophyte (ou hélohémicryptophyte) appartenant à la famille des Apiacées. Sur le site, elle se développe au centre du lac sur les vases qui s'exondent. D'après la Liste Rouge d'Auvergne, cette espèce assez rare est considérée comme quasi menacée.

Contexte faunistique

Les mammifères

Seules deux espèces de mammifères sont connues du site: le Lièvre d'Europe (Lepus europaeus) et le Sanglier (Sus scrofa) (donnée du CBNMC). Le Sanglier favorise la Patience maritime en retournant la partie centrale du site.

L'avifaune

50 espèces d'oiseaux ont été observées sur le site du Pié du Roi.

Concernant les espèces nicheuses les enjeux sont liés à la présence du Gobemouche gris (nicheur possible) et de la Mésange noire (nicheur probable).

Le site constitue un territoire de chasse pour les rapaces dont notamment le Busard cendré, le Milan royal et le Hibou Grand-duc d'Europe.

Concernant les oiseaux d'eau seul le Canard colvert est présent sur le site, on peut également noter la Rousserolle effarvatte (nicheur possible).

Les amphibiens

Six espèces d'amphibiens sont connues sur le site, les deux espèces les plus remarquables sont le Triton crêté et la Rainette verte.

Les reptiles

les investigations menées en 2013 ont permis de recenser 4 espèces de reptiles. Toutes sont communes, la Couleuvre à collier est une espèce liée aux zones humides.

Les odonates

Les différentes prospections menées sur le site depuis 2001 ont permis l'observation de 18 espèces différentes.

Les lépidoptères

Les inventaires menés en 2008 et 2013 ont permis d'inventorier 25 espèces communes au droit du site du Pié du Roi.

L'Ecaille chinée (Euplagia quadripunctaria) a également été observée au droit du site. Ce papillon de nuit inscrit par erreur comme espèce d'intérêt communautaire de la Directive "Habitats-Faune-Flore" ne représente pas un enjeu pour le site.

Les orthoptères

10 espèces ont été inventoriées sur le site, dont deux sont patrimoniales d'après la Liste Rouge d'Auvergne: le Criquet des roseaux (Mecostethus parapleurus) qui est classé "en Danger" et le Criquet vert-échine (Chorthippus dorsatus) classé "Rare" en Auvergne.

Rappel des actions réalisées

Des travaux de recreusement étaient initialement prévus au droit de la zone humide du Pié du Roi. Cependant, en 2005, après concertation avec les différents acteurs, il a été convenu de ne pas intervenir dans la zone humide.

Les interventions ont concerné du débroussaillage et la plantation d'une haie (au Nord de la zone humide).

Le Département de Haute-Loire a mis en place un panneau d'information le long du chemin d'accès au site. Ce panneau est en bon état de conservation.

Synthèse des enjeux

Le site du Pié du Roi est caractérisé par de très forts enjeux floristiques avec la présence de la seule station connue de Patience maritime du département et par la présence d'habitats naturels patrimoniaux, comme la scirpaie à Jonc des tonneliers.

Concernant le faune, le site présente également des enjeux importants notamment pour les amphibiens (présence du Triton crêté et de la Rainette verte) et les orthoptères (Criquet des roseaux et Criquet vert-échine).

Ainsi, le ralentissement de la dynamique d'atterrissement de la zone humide en agissant dans le bassin versant (soit pour maintenir un couvert végétal permanent, soit en maintenant une bande enherbée, soit en créant des haies et suffisamment larges) apparait comme un enjeu essentiel pour le site du Pié du Roi.

Définition des objectifs

Objectifs de conservation

  1. Préserver la station de Patience maritime
  2. Préserver la scirpaie à Jonc des tonneliers et la faune associée
  3. Maintenir la population de Triton crêté et de Rainette verte

Objectifs de gestion

  1. Ralentir la dynamique d'atterrissement et améliorer la qualité de l'eau
  2. Améliorer et actualiser les connaissances naturalistes

Programme d'actions

Calendrier

Action 2014 2015 2016 2017 2018 2019
1 Mettre en place des bandes enherbées X X X X X X
2 Suivi de la Patience maritime et des habitats naturels X X X
3 Étude des amphibiens X X
4 Étude des orthoptères X
5 Étude des oiseaux nicheurs X

Priorité
1
2

Pour en savoir plus, consultez le plan de gestion:


Département de la Haute-Loire
FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Département de la Haute-Loire FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
adresse: http://www.ode43.fr/index.php?page=187

Plan