Le Lassou à Cerzat

Le site du Lassou est situé à une altitude de 621 mètres et s'étend sur 0,52 ha sur la commune de Cerzat. Il est constitué d'une dépression fréquemment en assec, celle-ci est traversée par un ancien drain (bouché lors des travaux de restauration de 2005) et entourée de murets de pierres sèches. Le bassin versant est principalement composé de cultures. La zone humide est composée de 2 parcelles cadastrales, dont une est la propriété de la commune et la seconde est privée.

Flore patrimoniale

Depuis 2001, 52 espèces ont été inventoriées sur le site du Lassou. La diversité floristique du site est relativement faible du fait de l'homogénéité des milieux. Aucune espèce du site n'est menacée d'après les critères de la Liste Rouge des plantes d'Auvergne, cependant, 3 espèces sont considérées comme peu communes: la Laîche cuivrée (Carex cuprina), la Gesse des bois (Lathyrus sylvestris) et le Jonc des tonneliers (Schoenoplectus lacustris).

La présence du Jonc des tonneliers (Schoenoplectus lacustris) est intéressante. Précisons que la station du site est peu étendue et que le site du Pié du Roi situé à proximité du Lassou en présente une très belle population. Le Jonc des tonneliers nécessite une inondation quasi permanente pour se maintenir, ainsi la présence de cette espèce au niveau le plus profond de la zone humide constitue un indicateur d'une certaine efficience des mesures de restaurations mises en oeuvre. Cependant, cette population semble fragile, vis-à-vis d'une sècheresse exceptionnelle par exemple, compte tenu de sa faible étendue.

Contexte faunistique

L'avifaune

Depuis 2001, 59 espèces d'oiseaux ont été observées au droit du site. Cette petite zone humide à la végétation homogène est peu favorable aux oiseaux d'eau compte tenu de sa configuration, cependant, le Chevalier cul-blanc ou le Petit gravelot ont été observés en migration et le Canard colvert se nourrit de manière ponctuelle sur le site.

Le site constitue un territoire de chasse pour de nombreux rapaces, dont les plus remarquables sont: la Bondrée apivore, le Busard cendré, le Busard Saint-Martin, le Circaète Jean-le-Blanc, le Milan noir et le Milan royal. Le Busard des roseaux et le Balbuzard pêcheur ont également été observés en migration.

Concernant les passereaux, le principal enjeu concerne le Tarier des prés qui est possiblement nicheur au droit du site. Cet oiseau est en déclin en Auvergne et classé «Vulnérable» de la Liste Rouge des oiseaux nicheurs de France. La présence de fruticées en ceinture de la partie Nord est favorable aux passereaux dont certains nichent à proximité du site comme le Bruant proyer et la Pie-grièche écorcheur.

Le site du Lassou est à proximité d'un axe migratoire majeur: l'Allier.

Les amphibiens

Six espèces d'amphibiens ont été recensées au droit de la zone humide du Lassou, le Triton crêté est l'espèce la plus remarquable du site.

La présence de murets de pierres sèches et de fruticées en ceinture de l'étang permet aux amphibiens d'effectuer l'ensemble de leur cycle de vie au droit du site.

Les reptiles

Aucun reptile n'a été observé au droit du site du Lassou.

Les odonates

Les inventaires réalisés en 2001, 2007, 2008 et 2013 ont permis d'identifier 15 espèces de libellules au droit de la zone humide du Lassou, dont au minimum 7 se reproduisent sur le site. Aucune espèce patrimoniale n'a été inventoriée.

Les lépidoptères

Les inventaires ont permis d'observer 18 espèces de papillons en périphérie du périmètre de la zone humide. En effet, le site du Lassou en lui-même présente une faible potentialité d'accueil des lépidoptères: toute la partie centrale semble défavorable aux lépidoptères et seuls les ourlets et fourrés en ceinture du site sont favorables aux papillons.

Les inventaires réalisés en 2013 ont porté uniquement sur les papillons présents dans le périmètre du site. Ainsi, 7 espèces ont été observées.

Le Cuivré des marais (Lycaena dispar) est une espèce à forte valeur patrimoniale: elle est d'intérêt communautaire au titre de la directive « Habitats-Faune-Flore », elle est prioritaire pour le SDENS. De plus le Cuivré des marais est en limite Sud de son aire de répartition.

La présence du Cuivré des marais constitue un enjeu très fort pour la zone humide du Lassou.

Les orthoptères

Au total, 7 espèces d'orthoptères ont été observées en 2013 par Latitude Biodiversité, ce qui représente une bonne diversité compte tenu de l'homogénéité et des potentialités des milieux présents. Deux espèces patrimoniales sont présentes:

  • le Criquet des roseaux (Mecostethus parapleurus) qui est classé en danger par la Liste Rouge des orthoptères d'Auvergne (ce criquet avait déjà été observé au droit du site en 2008)
  • le Criquet vert-échine (Chorthippus dorsatus) qui est considéré comme rare par la Liste Rouge des orthoptères d'Auvergne

Rappel des actions réalisées

Le site du Lassou a été réaménagé en 2005 pour améliorer la rétention de l'eau dans la zone humide:

  • installation d'une échelle limnimétrique
  • comblement du drain central
  • réaménagement d'une partie de la digue de manière à concentrer l'eau dans le site et éviter l'inondation des parcelles agricoles riveraines
  • aménagement de la surverse

Le site est pâturé certaines années.

Synthèse des enjeux

Le site du Lassou ne présente pas d'enjeu floristique important: les habitats naturels présents sont relativement communs. Les deux formations patrimoniales sont très marginales. Ainsi, concernant les habitats naturels les enjeux concernent l'eau: il est important d'essayer de maintenir un niveau élevé et une eau de qualité.

Concernant l'avifaune, le site constitue un territoire de chasse et une halte migratoire pour plusieurs espèces patrimoniales. Cependant, compte tenu de sa petite taille et de sa configuration, les enjeux les plus importants concernent le maintien des fruticées et haies à sa périphérie pour favoriser la nidification d'espèces comme le Tarier des prés ou le Torcol fourmilier.

La présence du Triton crêté constitue un enjeu important pour ce site. Précisons que le site du Pié du Roi, situé à 600 mètres du Lassou, présente également une population de Tritons crêtés. Les travaux entrepris pour la restauration du site ont permis d'améliorer la rétention de l'eau, ce qui est favorable au Triton crêté, la présence de murets de pierres sèches et de fruticées en ceinture de la zone humide est également favorable à cette espèce (hivernation).

La présence de 2 espèces de criquets prioritaires du SDENS, le Criquet des roseaux et le Criquet vert-échine, parmi les prairies hygrophiles à Laîches, atteste de l'intérêt de ces formations herbacées caractéristiques du site du Lassou.

Le Cuivré des marais constitue un enjeu très important pour le site (espèce recensée en 2010 et 2011).

Définition des objectifs

Objectifs de conservation

  1. Maintenir et améliorer la qualité et la quantité d'eau dans la zone humide
  2. Maintenir l'habitat du Criquet des roseaux, du Criquet vert-échine et du Cuivré des marais
  3. Maintenir les habitats favorables à l'avifaune des milieux agropastoraux

Objectifs de gestion

  1. Favoriser le développement des fruticées
  2. Préconiser un mode de gestion agricole du site
  3. Améliorer et actualiser les connaissances naturalistes du site

Programme d'actions

Le programme d'actions est principalement ciblé sur les suivis naturalistes et sur l'amélioration de la qualité de l'eau car les travaux de restauration du site ont déjà été réalisés.

Calendrier

Action 2014 2015 2016 2017 2018 2019
1 Favoriser le développement des fruticées X X
2 Mettre en place des bandes enherbées X X X X X X
3 Gestion agricole du site X X
4 Suivi des habitats naturels X X
5 Étude des lépidoptères, suivi du Cuivré des marais X
6 Étude des amphibiens X X
7 Étude des orthoptères X
8 Étude de l'avifaune nicheuse X

Priorité
1
2

Pour en savoir plus, consultez le plan de gestion:



Source: Latitude UEP (textes, photos)
Département de la Haute-Loire
FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Département de la Haute-Loire FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
adresse: http://www.ode43.fr/index.php?page=186

Plan