Les moulins de la Borne

Groupe scolaire Pierre Julien de Saint-Paulien

Dans les différentes civilisations et au travers des siècles, l’homme a toujours utilisé et utilise encore la force de l’eau. Les moulins à eau font partie de notre patrimoine. Comment fonctionne-t-il ? Qu’en est-il sur la commune de Saint-Paulien ? Où se situaient les moulins à eau ? Que sont-ils devenus ? C’est aux archives départementales que débuteront nos recherches.


Plan :

1/ Les différentes formes d’énergie utilisables par l’homme

2/ Le fonctionnement d’un moulin : visite sur le terrain

3/ Construction d’une roue à aubes

4/ Recherche documentaire aux archives départementales

1/ Les différentes formes d’énergie utilisables par l’homme

MATIERE
Sciences (Education à l’environnement)
NIVEAU
CM
TITRE
Les énergies (Séance 1) : L’énergie c’est quoi ?
OBJECTIFS
- recueillir les conceptions et connaissances initiales des enfants
- faire appréhender aux enfants les grands domaines de l’énergie : notion de sources d’énergie, renouvelable/non renouvelable, de transformation d’énergie, de consommation et de maîtrise
MATERIEL
Affiche ou photographie montrant l’activité d’une rue de centre ville



PHASE 1
Sources et productions d’énergie :
Recherche par groupe de 2 à partir d’une photocopie de l’affiche.
Questions : On annonce une coupure d’électricité. Observe le dessin et fais la liste de tout ce qui pourra continuer à fonctionner malgré la coupure.
Classe dan un tableau ce que tu as cité selon la source d’énergie utilisée (vent, soleil, pétrole, bois, eau)
Bilan oral : Quelles sont les sources d’énergie ?
PHASE 2
Mise en commun et élaboration de la leçon
Observation
La notion d’énergie est difficile pour les enfants.
Prolongement :
Diapositives CDDP réf : PE081

 

MATIERE
Sciences (Education à l’environnement)
NIVEAU
CM
TITRE
Les énergies (Séance 2) : L’énergie hydraulique
OBJECTIFS
- aborder certaines propriétés de l’eau
- introduire la notion de la poussée d’Archimède
- comprendre que la pression varie
MATERIEL
- de la pâte à modeler, un sac plastique, un élastique, une bassine d’eau, bouteille plastique, clou chauffé, scotch, paille



PHASE 1
Observation : des bateaux en acier qui transportent des marchandises très lourdes arrivent pourtant à flotter. Pourquoi ?
Hypothèses : « C’est l’eau qui a la propriété de faire flotter les bateaux »
Expérience : Prendre une boule de pâte à modeler et essayer de la faire flotter
Résultat : Il faut lui donner une forme de barque pour qu’elle flotte
Suivant la forme qu’on lui donne : une matière peut couler ou flotter.
Interprétation : L’eau pousse vers le haut tous les objets qu’elle reçoit.
Une boule de pâte à modeler déplace une boule d’eau. Mais comme elle est plus lourde que la boule d’eau, alors elle coule. Par contre, la même boule de pâte à modeler en forme de barque déplace une barque d’eau qui est plus grande que la boule d’eau précédente. La barque de pâte à modeler remplie d’air est plus légère que la barque d’eau, donc elle flotte.
Conclusion : Un objet plongé dans l’eau subit une poussée du bas vers le haut égale au poids d’eau déplacée : c’est la poussée d’Archimède.
PHASE 2
Observation : On sait que l’eau pousse vers le haut puisque les objets peuvent flotter. Mais l’eau ne pousse-t-elle que vers le haut ?
Hypothèses : L’eau peut pousser vers le bas ou sur les côtés.
Expérience : Mettre la main dans un sac plastique et l’attacher avec un élastique. plonger la main dans l’eau de la bassine.
Résultat : Le sac colle à la main comme si il était attiré.
Conclusion : L’eau exerce une pression partout autour du sac et de la main.
PHASE 3
Observation : Nous venons de voir que l’eau exerce une pression. Celle-ci est-elle toujours la même ? peut-elle varier ?
Hypothèse : la pression de l’eau peut être plus ou moins forte.
Expérience : Percer trois trous dans la bouteille à des hauteurs différentes à l’aide du clou chauffé. Boucher les trous à l’aide du scotch. Remplir la bouteille d’eau et enlever les morceaux de scotch les uns après les autres.
Résultat : C’est le jet du bas de la bouteille qui va le plus loin.
Interprétation : L’eau qui se trouve en bas de la bouteille est poussée vers l’extérieur par celle qui est au dessus.
Conclusion : Le poids de l’eau et la profondeur augmente la pression de l’eau. Le débit du jet est alors plus important.

2/Le fonctionnement d’un moulin : visite sur le terrain

Le moulin de Ceyssaguet
Le moulin de Ceyssaguet

Vendredi 31 mars, nous sommes allés à pied voir le moulin de Ceyssaguet pour en apprendre un peu plus sur les moulins de Saint-Paulien. Monsieur Maurin était notre guide. Il nous a d’abord amenés vers la Borne. Une digue était encore visible. Il nous a montré une vanne et nous a expliqué son fonctionnement. Puis, nous avons suivi le bief qui alimente le moulin mais celui-ci avait disparu. Il n’en reste plus rien. Il a été transformé en usine électrique. Une chute d’eau de 11 m permettait de produire de l’électricité pour la commune de Saint-Paulien. 5 fils partaient pour alimenter le village. De nos jours, l‘usine ne fonctionne plus.

La classe de CM1/CM2

Notre avis :
Nous avons bien aimé car c’était intéressant. (Romy et Mélinda)
J’ai assez aimé dommage que l’on n’ait pas vu le moulin. (Mathis, Margaux et Charlène S)
Je n’ai pas bien aimé car on a dû marcher pour aller voir un moulin qui n’existe plus.(Jérémy)
Nous n’avons pas aimé car nous n’avons pas pu rentrer dans l’usine électrique car elle ne marchait plus. (Tony et Emeric)
J’ai bien aimé cette sortie car on a appris des choses. ( Thibault)
On a bien sauté dans les flaques. ( Mathieu G)
On a bien aimé la sortie. ( Mark et Vincent)
Nous avons bien aimé car nous ne faisons pas ça tous les jours (Marine et Charlène N)

Enfin ! Un moulin !
Le moulin de Vignal !

 Le moulin de Vignal
Le moulin de Vignal

Vendredi 12 Mai nous avons fait une sortie en car dans la Loire à Apinac. Le moulin que l’on a visité a été construit en 1783 sur l’Andrable qui apporte l’eau nécessaire à la mise en route des différentes roues à eau. Ce moulin a été restauré et on peut voir plusieurs machines : 2 moulins à farine et un moulin à huile. Nous avons réalisé une maquette en bois.

3/ Construction d’une roue à aubes

Comment ça marche ?
Un moulin à farine

Un moulin à farine
Un moulin à farine


Le moulin à roue verticale est utilisé pour faire de la farine grâce à la force de l’eau.


  • Les hommes construisent un barrage sur la rivière puis un bief (bézal en patois) pour amener l’eau jusqu’au moulin.
  • La roue verticale (1) tourne grâce à la force de l’eau.
  • A l’aide des engrenages ( 2 ), la roue entraîne la meule ( 4 ) . Il existe une meule dormante et une meule tournante.
  • Le meunier verse le grain dans la trémie ( 3 ). Les grains sont coincés entre les 2 meules et sont broyés.
  • Le meunier récupère la farine dans des sacs ( 5 ). Elle est tamisée si elle est destinée à l’alimentation humaine.

Et voilà de la bonne farine pour faire du pain !!


4/ Recherche documentaire aux archives départementales

Création d’une fontaine

Il s’agit d’une pétition écrite au préfet par les habitants du bourg de St-Paulien le 24 Juillet 1892.
Ils demandent la création d’une nouvelle fontaine pour pouvoir se laver et laver leurs habits, donner à boire aux animaux, éteindre les incendies.
Cette pétition est signée par tous les habitant de St Paulien. Quelques uns ont mis des croix, parce qu’ils ne savaient ni lire ni écrire.D’autres avaient du mal à tenir la plume

Fanny.Gael.Johan.Julie.Kévin.mathieu.


Création d’un lavoir

Le 24 septembre 1899, le Conseil Municipal parle de création d’un nouveau lavoir. A Saint-Paulien, il y avait un lavoir mais il était trop petit. Certaines personnes allaient laver leur linge au Bourbouilloux mais en hiver la rivière était gelée et l’été, elle était à sec.
Ils décident la construction d’un lavoir plus grand.

Charlene Eloise Emeric Margaux Mathis


Description de deux moulins

Premier moulin : Il a été construit par Jean Boyer. Le moulin avait 9 meules mais 2 ne marchaient pas.
Il peut passer 300 à 500 litres d’eau par seconde. L’été, l’eau s’évaporait et l’hiver, elle gelait.
Deuxième moulin : Il a été construit par André Boyer. Il est le plus petit avec seulement 3 meules. Il peut passer de 100 à 300 litres d’eau par seconde.
Les meules marchent toutes et il ne s’arrête jamais.

Jérémy Jessica kelyanne Laura Marine
Maxime Tony Vincent


Projet de captation et de distribution d’eau
pour la ville de ST Paulien

La commune de ST Paulien voulait capter l’eau de Chavagnac pour la distribution. Les habitants de Chavagnac ne veulent pas qu’on leur prenne leur eau.
L’ingénieur ordinaire envoie son projet au préfet de la Haute-Loire.
Le préfet ordonne aux habitants de Chavagnac de partager .Ils acceptent de prêter leur eau.

Mark-Thibault

Département de la Haute-Loire
FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Département de la Haute-Loire FEDER Agence de l'Eau Loire-Bretagne
adresse: http://www.ode43.fr/index.php?page=125